Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 20:56
Retour sur une de mes marottes, le revenu de solidarité active, qui va entrer en application le premier juin prochain.. C'est à mon avis la réforme la plus importante du quinquennat. Elle incarne parfaitement le très sarkozyste concept du "travailler plus pour gagner plus" et constitue une réforme de fond de notre état-providence, qui s'attaque à ses déviances structurelles.
Le RSA est un complément de revenus (100 à 200 €) pour les travailleurs pauvres et un minimum social pour ceux qui ne travaillent pas. Il remplace les RMI, API (allocation de parent isolé) et PPE (prime pour l'emploi). C'est à la fois un moyen de garantir que le retour au travail procure des revenus supplémentaires et un puissant instrument de lutte contre la pauvreté.
Le but est de supprimer les effets de seuil qui font qu'aujourd'hui passer du RMI au SMIC n'apporte rien.
Ce que le RSA a de révolutionnaire, c'est qu'on ne déduit des allocations plus 100 % du salaire de ceux qui travaillent, même partiellement, mais seulement 38 %. Si vous voulez savoir combien vous gagneriez avec le RSA, une petite infographie très simple vous permet de calculer ça simplement sur le site du gouvernement.
Cette réforme coûtera 1,5 milliards d'euros de plus que les aides sociales actuelles. C'est très peu si ça permet effectivement de réduire la pauvreté et le chômage.
Vous me direz sans doute que le RSA favorisera le travail à temps partiel (il apporte un complément de revenus aux salariés qui ont moins que le SMIC). C'est possible, encore que ça reste à prouver. Mais quand bien même ce serait vrai, n'est-il pas préférable de travailler à temps partiel que de ne pas travailler du tout ?


Billets précédents sur le même sujet :
Le RSA, ou la preuve de l'ouverture
Le RSA

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Joly - dans Réformes
commenter cet article

commentaires

lombard 11/07/2009 20:03

limportant dans les vies est de constater et de réflechir sur chaque chose qui vous est dite. LE RSA est un foutoir administratif, mais les RMis n'en n'ont rien à faire. Vous faites des commentaires de mamies sur le trottoir de la boulangére.inutile. ce qui compte se sont les mensonges qui vous sont faits et les choses que l'on vous cachent. Et si vous vous mettiez un peu à la place des RMistes vous comprendriez le niveau atteint par le RSA en tant que mensonge. Par le RSA, que pour les français, L'etat va récupérer de l'argent sur le dos des pauvres français dont vous n'êtes pas, pour financer le RMI des étrangers qui eux auront encore la CMU, exonération taxe d'habitation et redevance. Vous voyez votre esprit critique ne va pas jusqu'à vous mettre à la place des autres, alors taisez vous et allez vous amuser en boîte, cela sera mieux.

Patrick Joly 11/07/2009 22:39


Pas l'ombre d'une argumentation dans votre commentaire vindicatif.

Evidemment que pour les RMIstes le RSA n'apporte rien. C'est pour les travailleurs pauvres qu'il est utile.


lombard 24/06/2009 09:52

tu ne connais rien au RSA, tu es trop jeune pour voir autre chose que ce que l'on te montrealors tais toi. va sur mon blog si tu as un minimum d'honnêteté.

Patrick Joly 24/06/2009 18:18


Quel commentaire respectable et argumenté !


Thomas 31/05/2009 15:53

Pourquoi est-ce que les médias n'en parlent pratiquement jamais ?Quand Rocard a mis en place le RMI, on en a fait toute une affaire pendant des mois.

restelo 21/05/2009 10:08

Je bosse pas mal sur le sujet en ce moment.Tout ce que je peux en dire, pour l'instant, c'est que:- c'est un formidable bordel administratif à mettre en place, et le 1er juin, personne ne sera vraiment prêt. À titre d'exemple, la CAF en est encore à devoir prévoir un calendrier pour expliquer aux organismes instructeurs comment fonctionne le logiciel RSA; de ce côté-là, c'est la panique complète, la faute notamment au chamboulement subit du calendrier, les professionnels de la profession étant plutôt pris au dépourvu;- de l'avis des mêmes professionnels, faut pas s'attendre à des miracles, et les résultats attendus seront assez éloignés des résultats escomptés.En gros: l'exemple même d'une bonne idée, mais qui accompagnée de sa charge idéologique, ainsi que des quelques mesquineries ou tâtonnements administratifs qui en dénatureront sans doute le sens et en altéreront la portée.Mais dans le principe même, c'est plutôt une bonne idée.

Présentation

  • : Le blog politique de Patrick Joly
  • Le blog politique de Patrick Joly
  • : Blog de réflexions sur la politique. Je cherche à éviter la politique politicienne et les petites polémiques.
  • Contact

Texte Libre

Voter !

Recherche