Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 23:24
Il y a une habitude en France qui consiste à faire beaucoup de réformes fiscales.
Aujourd'hui, surtout avec le bouclier fiscal, le débat se focalise sur les impôts des plus riches mais je pense qu'il ne faut pas se limiter à cet aspect. J'aimerais voir quelques modifications de l'impôt sur le revenu, mais pas seulement sur les tranches supérieures.
Pour les plus riches, je pense qu'on devrait créer une nouvelle tranche d'imposition, supérieure à la plus haute qui existe actuellement (40 %). Cette nouvelle tranche remplacerait l'impôt sur la fortune (ISF). Elle serait conçue de sorte que la suppression de l'ISF serait intégralement compensée par les recettes de la nouvelle tranche supérieure.
Cette idée n'est pas de moi, je ne fais que reprendre à mon compte une idée qui circule beaucoup depuis quelque temps.
Mais je vais faire une autre proposition, beaucoup plus personnelle et qui concernera beaucoup plus de contribuables. Je pars de deux constats : Les Français ne considèrent qu'ils paient des impôts que quand ils paient l'impôt sur le revenu, et un ménage français sur deux ne paie pas cet impôt. Cette proportion me semble démesurée et dangereuse. Dangereuse, parce que le fait d'être exonéré d'impôt peut donner une mentalité d'assisté, ou du moins d'indigent. En tous cas, ça n'aide pas à se forger une mentalité de citoyen, et de contribuable qui participe à l'intérêt public.
Pour la moitié la moins riche des ménages français, il s'agirait donc de créer une nouvelle tranche d'impôt sur le revenu. Cette imposition devrait être minime, voire symbolique (je pense à quelque 200 € par an). Mais au moins tout le monde participerait, à la hauteur de ses moyens, au bien public.

En fait, si on veut être plus égalitaire, l'augmentation des impôts pour les ménages les plus pauvres devrait être compensée par la même augmentation pour les plus riches. Il faudrait alors augmenter plus les tranches supérieures que ce qui est nécessité par la suppression de l'ISF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Joly - dans Économie
commenter cet article

commentaires

CDDB 30/11/2009 21:30


Je ne suis pas totalement en désaccord sur le fond - mais attention au côté populiste. Le fond du problème est bien sur les impôts des riches, car c'est eux qui doivent contribuer le plus au
fonctionnement et à l'investissement. A mon avis, le problème n'est pas sur le bouclier fiscal, mais sur les dispositifs de défiscalisation (scellier, malraux, robien, lienemann, périssol, ....)
qui, en permettant aux gros contributeurs de se constituer un patrimoine en franchise d'impôt, dévoient le principe de l'impôt et de ce fait détournent un système juste au profit de certains.
 


Patrick Joly 30/11/2009 21:41


Il y a le problème des riches, mais aussi celui des pauvres et des Français moyens qui sont exonérés de l'impôt.

Je suis d'accord avec toi sur les niches fiscales, elles doivent être allégées.


Présentation

  • : Le blog politique de Patrick Joly
  • Le blog politique de Patrick Joly
  • : Blog de réflexions sur la politique. Je cherche à éviter la politique politicienne et les petites polémiques.
  • Contact

Texte Libre

Voter !

Recherche